Bégaiement

Le bégaiement est un trouble de la parole qui affecte le débit de la parole.

Bégaiement

Il se caractérise par des répétitions et des prolongations involontaires de sons, de syllabes, de mots, de phrases, sans que la personne n’arrive à exprimer correctement et d’une traite ce qu’elle souhaite dire.

Cette difficulté à parler est associée aux troubles émotionnels et comportementaux. L’individu qui en souffre est désigné par le terme de « bègue ».

L’impact social est lourd, notamment dans l’exercice de certaines professions.

Problème de communication

Le bégaiement, véritable problème de communication s’améliore et se soigne selon sa gravité. Il est possible de devenir bègue suite à un choc émotionnel ou un traumatisme trop violent. Différentes méthodes existent pour le traiter, par le biais de l’orthophoniste, praticien agrée à le faire.

Bégaiement

Les séances qu’il prodiguera pourront s’accompagner d’autres, chez un psychothérapeute, pour ramener l’harmonie dans l’expression orale du patient. S’en occuper précocement est primordial.

Étroitement lié au ressenti

La pratique du théâtre, du chant, ou de la lecture à voix haute permet de dépasser ses peurs et souvent de maîtriser totalement le bégaiement. Il est important de ne pas stigmatiser une personne affectée de ce trouble et encore moins un enfant sous peine d’accroître son problème. Car le bégaiement est étroitement lié au ressenti.

Au contraire la patience s’impose face à quelqu’un qui bégaie. L’inciter à reprendre son souffle, à prendre son temps permet de lui redonner confiance.

Le travail de l’orthophoniste est basé sur différentes méthodes qui ont fait leurs preuves et conjuguent divers exercices.