Bilan

Lors de la première séance chez un orthophoniste, prescrite par un médecin dans la plupart des cas, le spécialiste des troubles de la parole et de la communication, établit un bilan selon un schéma et des tests spécifiques qui lui permettront d’évaluer l’ampleur des carences et des problèmes.

Bilan

Ce document est la base du rapport patient orthophoniste et détermine la nécessité d’instaurer des séances d’orthophonie ou non, pointe le souci qui affecte la personne, donne les conditions du traitement et sa durée.

Le bilan prescrit par des médecins

Le bilan confirme ou infirme le dysfonctionnement. Si elle est bien présente, la pathologie est définie par son nom, dyslexie, zozotement, bégaiement, problèmes de déglutitions ou d’articulations. Il peut juste suffire de quelques séances pour améliorer l’ensemble.

Le bilan est ainsi prescrit par des médecins suite à un problème de santé, AVC, une paralysie, la maladie de Parkinson ou autres. Il est conseillé par le milieu scolaire pour des enfants en difficultés dans l’apprentissage de la lecture et de l’écrit.

Bilan

Indispensable pour définir les priorités

Mais aussi pour toute personne présentant un handicap qui perturbe le langage, la communication, la compréhension, l’expression. Le tarif du bilan dépend de ce qui doit être testé. Il peut s’agir d’un bilan de déglutition, de langage écrit ou oral, de raisonnement, des troubles d’origine neurologique, moteur, sensoriel.

Ce bilan est pris en charge par la Sécurité sociale, tout comme les séances qu’il impliquera. Il est indispensable pour définir les priorités et cibler au plus près les difficultés du patient.

Comportant des questions, des tests, des exercices, le bilan orthophoniste est le passage obligé pour envisager un traitement adapté.