Orthophoniste

L’orthophoniste est la personne qui s’attache aux problèmes d’orthophonie, en rapport avec la difficulté de langage et d’écriture.

Orthophoniste

Il prévient, détecte et soigne, dans la mesure du possible les troubles de la voix, de la parole, de la compréhension, du langage, de la déglutition, de l’articulation, chez les enfants et les adultes. Il intervient donc dans un large domaine et sur des pathologies très variées, simples ou plus compliquées. Il éduque et rééduque, en collaborant avec d’autres intervenants du milieu médical.

Certificat de capacité d’orthophoniste

Pour s’installer en tant que professionnel, il doit faire 5 ans d’études clôturées par un diplôme, le certificat de capacité d’orthophoniste. Il travaillera à son compte, dans un centre de soin, un hôpital, dans le public ou le privé.

La profession est légale depuis 1964, et demande des capacités d’écoute, de compréhension et d’empathie, communes aux métiers du soin, et un savoir-faire spécifique. L’orthophoniste rencontre souvent son patient pour la première fois après suggestion et prescription d’un médecin.

Orthophoniste

Un avenir plutôt positif

Le traitement est pris en charge par la Sécurité sociale. Le taux de chômage du métier est quasiment inexistant, porteuse d’un avenir plutôt positif.

Le salaire dépend du secteur dans lequel l’orthophoniste exerce. Il peut être assez conséquent en libéral, d’autant qu’il peut fixer le montant de ses honoraires, en se conformant à la Charte de la Fédération Nationale des Orthophonistes.

Les types de rémunérations dépendent aussi des services auxquels l’on est rattaché si l’on travaille dans un organisme public.

Un métier valorisant dans un secteur en demande constante, traitant des pathologies plus ou moins graves chez les jeunes et les moins jeunes.