Trouble de la voix

La voix fonctionne grâce à la gorge, au larynx, aux poumons.

Trouble de la voix

Bien connus des artistes, les troubles les plus courants qui touchent la voix sont la dysphonie et l’aphonie. La dysphonie modifie les sons émis, change la voix qui devient alors plus grave, ou carrément aiguë, enrouée, faible.

Fatiguée, elle déraille complètement, ce qui peut être invalidant selon le métier exercé. Ce phénomène intervient pendant une affection de type laryngite, bronchite, à moins que les cordes vocales aient subi des lésions.

L’aphonie est la perte totale de voix.

Elle est réduite au chuchotement ou carrément inaudible. Elle est la conséquence des troubles déjà cités plus haut, et arrive aussi lorsque l’on a crié trop fort, ou trop longtemps.

Les individus qui font appel à leur voix dans le cadre de leur profession, chanteurs, enseignants tout comme les fêtards expérimentent parfois ce silence radio.

Généralement, l’on récupère sa voix assez vite, à condition d’en prendre soin, de boire des préparations sucrées pour adoucir la gorge et de se reposer.

Trouble de la voix

L’orthophoniste a des solutions pour traiter la voix.

Ceux qui en usent et abusent au quotidien connaissent bien son cabinet. Les symptômes sont variables, mais si le souci est récurrent il est judicieux de consulter.

Ce professionnel donnera aussi des consignes d’hygiène et de respiration pour entretenir sa voix au top, afin d’être capable de communiquer en toutes circonstances sans risquer de la voir dérailler. Car un coup de froid et la voix est transformée. Une pathologie courante à laquelle il faut prendre soin.

Les troubles de la voix, souvent minimisés, doivent être pris au sérieux, surtout s’ils sont répétitifs.